Ce n’est pas la première fois que des sapeurs-pompiers sont la cible d’incivilités mais cette fois semble être la fois de trop.

“Un palier est franchi dans la violence”

Dans la nuit de mardi à mercredi, un véhicule de pompiers de Feyzin intervient dans le quartier sensible des Minguettes à Vénissieux. Alors qu’il s’engage dans la rue Gaston Monmousseau, des poubelles en feu placées devant lui l’empêche de progresser. Des barrières sont alors installées rapidement à l’arrière pour éviter qu’il ne recule ou fasse demi-tour. C’est à ce moment que des pierres et surtout, un cocktail Molotov sont lancés contre le camion. “On a déjà eu affaire malheureusement à des jets de pierres mais là, un cocktail Molotov, c’est la première fois, un palier a été franchi” explique Rémy Chabbouh, secrétaire général du syndicat SUD SDIS 69, interrogé par Radio Scoop. “Pour nous, ce n’est pas seulement une incivilité mais bien une tentative d’homicide” poursuit-il.

Préavis de grève pour la rentrée

Heureusement, pas de blessés du côté des 6 pompiers pris au piège, seulement des dégâts matériels.
Face à ce nouvel épisode de violences, le syndicat SUD a déposé un préavis de grève national pour le lundi 6 novembre et demande aux effectifs de pompiers de France d’arrêter leurs activités pendant 69 minutes (comme le numéro du département) en soutien à leurs collègues du Rhône. Un rassemblement de soutien devrait également se tenir ce jour là.

Les responsables syndicaux demandent également à être reçus au plus vite par le préfet délégué à la sécurité et également par la maire de Feyzin, sans réponse jusque là.