[SDIS74]La Haute-Savoie va bientôt avoir son sonar

[SDIS74]La Haute-Savoie va bientôt avoir son sonar

Actuellement, lorsqu’une victime est recherchée dans un lac du département, les autorités font appel à la police Suisse qui intervient avec ses propres effectifs, son embarcation et son sonar, comme ce fut le cas le 5 juillet dernier, dans le lac d’Annecy. Photo Le DL/S.B.

L’ordre du jour du dernier conseil d’administration du Sdis de Haute-Savoie (situé à Meythet) avant l’été était mince, mardi dernier. On retiendra cependant la confirmation de l’acquisition par le Service départemental d’incendie et de secours d’un sonar de précision pour rechercher les victimes de noyade dans les lacs et rivières de Haute-Savoie.

L’annonce avait été faite en mars dernier mais était suspendue à l’acceptation du dossier par le gouvernement.

Les élections n’ont pas changé la donne et le ministre d’État Gérard Collomb lui-même a redit, lors de la journée nationale des sapeurs-pompiers, l’importance de doter les services de secours de matériels performants.

L’appareil sera financé à hauteur de 50 % par l’État

De fait, le président du CA Christian Monteil a effectivement été informé que le dossier haut-savoyard avait été retenu dans la dotation de soutien aux investissements structurants des Sdis.

L’appareil, coûtant 80 000 € environ (auxquels il faut ajouter 10 000 € pour la formation des effectifs), sera donc financé à hauteur de 50 % par l’État. Il pourrait être acquis en novembre pour une mise en service au printemps 2018.

Actuellement, c’est le sonar de la police suisse qui est sollicité lorsque les plongeurs ne parviennent pas à localiser une victime. Les récentes noyades dans le lac d’Annecy ont rappelé l’utilité et l’efficacité de ces instruments de haute précision.

Ce matériel permettrait de retrouver les victimes en l’espace de quelques heures

La disponibilité permanente d’un sonar de ce type permettrait de retrouver les victimes en l’espace de quelques heures et d’épargner aux familles des heures voire des jours de souffrance et d’attente.

Le directeur du Sdis, le contrôleur général Jean-Marc Chaboud s’est par ailleurs félicité du succès record enregistré par les portes ouvertes du dernier week-end de juin, pendant lesquelles plus de 5 500 visiteurs (dont 1 500 sur le seul site d’Épagny) ont été accueillis dans les 35 centres de secours participant à l’opération.

Un événement important pour assurer la relève dans les centres puisque plusieurs dizaines de dossiers de sapeurs-pompiers volontaires ou de jeunes sapeurs-pompiers ont été retirés lors de cette journée.

Tags:  ,

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour posté un commentaire

Espace membre

Météo

58°
14°
°F | °C
Partly Cloudy
Humidity: 94%
Fri
Thunderstorms
56 | 82
13 | 27
Sat
Thunderstorms
58 | 82
14 | 27

Espace membre