Les pompiers de France voient rouge après l’émission de Michel Cymes

Les pompiers de France voient rouge après l’émission de Michel Cymes

Polémique. La Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (FNSPF) a vivement critiqué ce jeudi une émission sur les bons réflexes à avoir lors d’accidents domestiques, coanimée par Michel Cymes. Elle l’estime truffée d’erreurs, rapporte L’Express.

Michel Cymes

Michel Cymes. Photo © SADAKA EDMOND/SIPA

Quels sont les bons réflexes à avoir en cas d’incendie domestique ? Comment sauver une personne qui s’étouffe ou fait un malaise ? L’émission “Le test qui sauve”, diffusée ce mardi 6 juin sur France 2, animée par le médecin Michel Cymes et l’ambassadrice de la Croix-Rouge, Adriana Karembeu, avait pour objectif de répondre à ces questions et de sensibiliser aux gestes de premiers secours, durant près de deux heures.

Des “messages contre-productifs”

Si le concept de l’émission est original et utile, cela n’a pas empêché les pompiers de France de monter au créneau, en dénonçant une émission truffée d’erreurs et d’approximations. Ce jeudi 8 juin, la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (FNSPF) s’est fendue d’un communiqué mettant en garde sur les conséquences qu’une telle émission pourrait avoir sur les comportements adoptés par les téléspectateurs en cas d’accident.

“Si la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France se réjouit qu’une émission relayant des messages forts en termes de formation du grand public aux gestes qui sauvent soit diffusée à une heure de grande écoute et sur une chaîne nationale, elle ne peut que déplorer et désapprouver fortement les messages contre-productifs délivrés, en particulier concernant le risque incendie”, peut-on lire.

Couacs

Interrogé par L’Express, le commandant Didier Rémy déplore une émission dont le but est de “faire dans le spectaculaire” et “faire peur aux gens”. Une séquence de l’émission, entre autres, est visée : l’incendie d’une friteuse dans une cuisine ouverte. Une situation “hors des conditions réelles” selon Didier Rémy, qui regrette que parmi les trois solutions proposées aux téléspectateurs, à savoir “jeter de l’eau sur la friteuse” ; “éteindre le gaz et couvrir le feu avec un couvercle” ; et “couvrir le feu avec une couverture”, aucune ne propose de “sortir de la cuisine et rendre le local étanche”. “Avec l’émission de France 2, les gens vont retenir une seule chose : qu’il faut éteindre le feu”,estime-t-il.

Une autre séquence mettant en scène Michel Cymes équipé d’une tenue de pompier, mais sans protection respiratoire, a également fait bondir les soldats du feu. “De son propre aveu, l’animateur a ensuite eu des sécrétions nasales noires durant deux jours à la suite de cet exercice”​​​​​​​, explique le communiqué. “Une telle mise en danger n’est pas acceptable et ne devrait pas être pratiquée et les images encore moins diffusées à plus de 2.400.000 spectateurs [chiffres Médiamétrie]”​​​​​​​. Enfin, le commandant Didier Rémy a confié à L’Express regretter que le production de l’émission ait préféré, pour la préparation de l’émission, avoir recours à une entreprise privée de pompiers [la société Fort de Domont – Fort Feu Incendie, ndlr] plutôt qu’aux sapeurs-pompiers. “Si un enfant regarde ce programme, que va-t-il comprendre ?”​​​​​​​, s’inquiète-t-il. David Gonner, consulté par le quotidien, parle quant à lui d’une polémique “interprofessionnelle”​​​​​​​.

Tags:  

Espace membre

Météo

73°
22°
°F | °C
Mostly Cloudy
Humidity: 70%
Thu
Partly Cloudy
56 | 84
13 | 28
Fri
Scattered Thunderstorms
58 | 85
14 | 29

Nos Archives

Espace membre